Les algues : les animaux, les hommes et la planùte vont adorer 😉

Spécialiste dans la transformation de matiÚres premiÚres marines, Penn Ar Bed développe de
nombreux produits en nutrition végétale, agroalimentaire, nutrition animale ou cosmétique.
Nous avons notamment développé et commercialisons depuis prÚs de 20 ans, un mélange composé
d’algues brunes (fucacĂ©es et laminaires) en nutrition animale.
IntĂ©grĂ© Ă  hauteur de 2% dans une ration d’alimentation pour volailles, ce produit vient en
complément de céréales.

Michel Autret, partenaire éleveur avec qui nous avons développé ce produit, a remarqué une
amĂ©lioration de la santĂ© gĂ©nĂ©rale de ses poules 🐔 qui l’a conduit Ă  ne plus utiliser d’antibiotiques.
Breveté en 2003, une étude clinique conduite par le service endocrinologie-diabétologie-nutrition du
centre d’enseignement et de recherche de Lorient sous l’autoritĂ© du Docteur Bernard Schmitt, a mis
en avant de nombreux bienfaits sur la qualitĂ© des Ɠufs grĂące Ă  la consommation d’algues.

➡ Des Ɠufs plus gros avec une coquille plus Ă©paisse,
➡ Un jaune d’Ɠuf plus riche en carotùne, vitamine A et E,
➡ Un meilleur taux d’éclosion,
➡ Une augmentation significative du bon cholestĂ©rol au dĂ©triment du mauvais cholestĂ©rol.

Bien que cette étude ait été réalisée sur un élevage de poules pondeuses, ce complément peut aussi
ĂȘtre apportĂ© dans la ration de bovins, caprins ou porcins đŸ·.

Une étude réalisée au Etats-Unis par Ermias Kebreab, professeur au College of Agricultural and
Environmental Sciences de Californie, dĂ©montre Ă©galement que l’apport d’un complĂ©ment d’algues
permet de réduire de 80% la production de méthane des vaches.

Quand on sait que le méthane qui est un gaz à effet de serre avec un potentiel de réchauffement 25
fois plus importants que celui du CO2, cette dĂ©couverte est une vĂ©ritable aubaine, dans l’optique de
rĂ©duire les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre et prĂ©server l’environnement.

Ce phĂ©nomĂšne a Ă©galement Ă©tĂ© observĂ©, sur des moutons dans l’archipel des Orcades Ă  North
Ronaldsay, petite üle au nord de l’Ecosse.

Les moutons de cette Ăźle Ă©tant privĂ©s d’herbe d’octobre au printemps suivant, ceux-ci ont adaptĂ©
leurs régimes alimentaires en consommant des algues. Selon les scientifiques, la production de
méthane à également diminué grùce à ce régime alimentaire.

Si comme nous vous ĂȘtes soucieux du bien-ĂȘtre animal et de l’environnement, n’hĂ©sitez pas Ă  nous
contacter afin d’avoir plus d’information sur ce produit.

– par mail contact@biotechnologies-marines.com
– par tĂ©lĂ©phone 02.98.43.07.80

Pour en savoir plus :

https://www.slate.fr/story/206114/nourrir-vaches-algues-reduire-emissions-methane-gaz-effet-serre-flatulences

https://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/aux-orcades-le-regime-aux-algues-des-moutons-fait-saliver-les-climatologues_2161233.html

  • Connaissez-vous l’hydroseeding ?

    30 novembre 2022

    Cette technique aussi appelĂ©e ensemencement hydraulique est utilisĂ©e pour la crĂ©ation d’espace vert.

    Lire plus
  • Et si les coquilles marines, notamment la St Jacques, Ă©taient l’un des matĂ©riaux de demain


    24 octobre 2022

    Du 1 er octobre et jusqu’au 31 mai la pĂȘche de la coquille St Jacques est ouverte 🌊.

    Lire plus